Vertiges – Guilhem Chatir

Seule présence humaine au milieu d’un paysage désert, un corps s’effondre. À peine redressé, il amorce déjà une nouvelle chute, puis une autre. Peu à peu, on ne distingue plus entre vacillement et redressement : la fin d’un mouvement s’effondre dans le début d’un autre, si bien que le corps semble presque tomber en haut et se lever en bas. La scénographie est aussi soumise à cette attraction gravitaire : de minuscules grains de sables s’écoulent du ciel et tapissent progressivement la surface grise du sol. La danse arpente cette étendue pour s’y ménager un espace propre – presque une architecture temporaire. Irruption inattendue du réel, la chute s’offre dans sa pure immédiateté, comme une secousse qui traverse l’être mais échappe à la conscience. Vertiges se donne pour tâche de saisir cet instant par définition insaisissable, ce moment qui se tient sur la crête ténue d’un temps hors du temps. Et si le temps suspendu que nous offre la chute permettait d’habiter poétiquement le monde ?

En résidence au CCN2 du 5 au 16 juillet 2021

Direction artistique, interprétation Guilhem Chatir
Interprétation musicale David Petrlik, Philippe Hattat
Scénographie Jean Marcouiller
Lumières Jérôme Dejean
Son Alexandre Fostier
Costumes Anne-Catherine Kunz
Regard extérieur Thomas Bîrzan, Inês Carijó

Production déléguée Central La Louvière
Diffusion
Arts Management Agency
Coproduction
Central La Louvière, Charleroi danse, LiFE – Centre d’art contemporain Saint-Nazaire
Soutien et résidences
CCN2 Grenoble, La Manufacture Aurillac, C’est Central, Charleroi danse, Montpellier danse, CENTQUATRE-Paris