l’âge de détruire – justine berthillot et pauline peyrade

L’Arrêt sur image de Justine Berthillot et Pauline Peyrade

Un moment d’attention et de rencontre autour de leur création L’âge de détruire.

25 mai 2023  19:00  Gratuit • Sur réservation

Justine Berthillot est artiste de cirque, metteuse en scène et en corps. Son travail révèle un intérêt particulier pour la plasticité des corps, les forces d’incarnation et les narrations qu’ils dessinent. Elle s’intéresse particulièrement à l’articulation et au frottement possible du corps avec les mots, et est attachée à porter des récits.La rencontre avec Pauline Peyrade, autrice, se fait lors de l’invitation pour le Sujet à Vif au Festival d’Avignon où elles créent EST en 2015. Elles choisissent par la suite de faire route commune et de continuer à explorer les territoires de rencontre entre le corps et le texte.
Elles envisagent leur travail comme une recherche sans fin et toujours en mouvement, celle de la rencontre de leur deux écritures, l’écriture littéraire Pauline Peyrade et l’écriture de corps de Justine Berthillot. Pour chacune de leurs créations communes, elles imaginent des protocoles d’écriture et de recherches différents. Il s’agit pour elles d’explorer comment le corps et les mots peuvent se compléter, se heurter, se confronter et se sublimer l’un l’autre pour créer des récits à deux corps et deux voix. Leurs créations se déplacent entre le cirque et le théâtre, de manière plus ou moins performative. Ensemble, elles mettent en scène les textes de Pauline Peyrade, qui travaillent autour de personnages féminins, la question de la faille et de l’espace mental.

L’âge de détruire est leur troisième création. En résidence au CCN2 du 15 au 27 mai 2023.

Au début des années 1990, Elsa et sa mère emménage dans un nouvel appartement. Pour Elsa, sept ans, c’est la découverte d’un autre décor d’enfance. Pour la mère, jusqu’alors locataire, c’est un changement de statut social auquel elle ne parvient pas à s’adapter. Entre les murs de l’appartement, c’est la violence silencieuse, l’emprise, puis l’abus qui se déchaînent. Vingt ans plus tard, quand sonne l’heure de quitter les lieux, vient aussi le moment de régler ses comptes.
L’âge de détruire, c’est le portrait d’une mère abusive dressé à travers les yeux de sa fille, à deux époques de leur vie.
C’est un spectacle en deux parties.
La première (âge un), est une histoire en image et en mouvements portée par la circassienne Justine Berthillot.
La deuxième (âge deux), est une lecture-performance par l’autrice Pauline Peyrade.
D’une partie à l’autre, les deux écritures s’accompagnent, se répondent et se complètent pour raconter ensemble le récit d’émancipation d’Elsa.
C’est une forme hybride et performative qui assume l’hétérogénéité des langages en présence – le mouvement et l’écriture littéraire – pour mieux leur permettre de se déployer, et de se rencontrer.
Texte Pauline Peyrade
Mise en scène et interprétation Justine Berthillot, Pauline Peyrade
Scénographie James Brandily
Création sonore Clément Vercelletto
Création lumière en cours
Régie générale Aby Mathieu
Production Marie Pluchart / Triptyque Production Communication Julie Mouton / Triptyque Production
Administration Frédéric Cauchetier
Partenaires Les Quinconces – L’Espal, scène nationale du Mans – Espace des arts, scène nationale de Chalon-sur-Saône – La Comédie de Colmar, centre dramatique national – CCN2 Grenoble  dans le cadre de l’accueil studio – 
Théâtre ouvert, Paris.