Nadia Beugré

Pour Nadia Beugré, la question du genre a toujours été sous-jacente à son œuvre, autant que la lutte. Artiste féministe et engagée, d’origine Ivoirienne, Nadia Beugré vient répéter L’Homme rare, à partir des recherches sur certaines danses urbaines à travers le monde utilisant la souplesse du bassin, déhanchés ondulants ou véloces. Ces danses étant le plus souvent réservées aux femmes, Nadia Beugré provoque l’inversion des genres pour questionner ce qui définit et distingue les notions de genres et comment sont elles construites et / ou transgressées.

En résidence au CCN2 du 27 au 31 mai 2019

Création en 2020 au Festival Montpellier Danse

L’Homme rare 

Créaton et chorégraphie Nadia Beugré

Assistant à la chorégraphie en cours
Interprètes 5 danseurs de diférentes origines et techniques (en cours)
Directon technique et lumières Anthony Merlaud
Assistant lumière et régie générale François Boulet
Consultante en danses urbaines Ana Pi

Production Associaton Gbahihonon – Lille

Chargé de Producton Boris Hennion