Réouverture du théâtre prémol

Variation(s) in progress
Performance pour la réouverture du Théâtre Prémol

Conception et chorégraphie Rachid Ouramdane
Interprète Ruben Sanchez

Samedi 19 octobre 2019 à partir de 18h30

Gratuit, sur réservation (jauge limitée)

La puissance émotive d’un geste liée à un son a toujours été pour moi une énigme. Un rapport fondamental dans l’art de la danse qui demeure une question ouverte. Un vaste champ d’exploration qui m’apparaît sans fin jusqu’à aujourd’hui.

Ce jaillissement d’une émotion, à partir d’un geste abstrait et d’une musique, témoigne généralement en creux de quelque chose d’intime de la part de celui qui l’a produit. Peut-être que chorégraphier ou faire un portrait chorégraphique de cette personne se résume à saisir cette profondeur.

Je confie souvent ne pas savoir ce qu’est l’art chorégraphique et que je tente en le pratiquant de le comprendre. Je crois pouvoir dire aujourd’hui que c’est avant tout un art qui produit une qualité de temps et qui organise l’attention de celui qui le regarde.

Actuellement en recherche pour ma prochaine pièce Variation(s), j’ai souhaité pour la réouverture du Théâtre Prémol, montrer une étape de travail avec l’un des deux interprètes du spectacle Ruben Sanchez, un danseur de claquettes capable de subdiviser et séquencer le temps avec une grande rigueur.

Rachid Ouramdane

« Parler du Théâtre Prémol, que j’a ai connu essentiellement hors les murs pendant les années où il était rénové, c’est parler des gens qui l’ont fait vivre, investi et partagé au-delà de ces murs pendants ces années de travaux. C’est parler de la sève qui irrigue ce projet et donc parler de ceux qui me l’ont fait découvrir et inviter à quelques occasions à être l’un des leurs. C’est parler d’Elisabeth Papazian et des jeunes qui l’accompagnent pour faire du théâtre, de la danse, du chant… et qui le partagent si largement. Comment ne pas être admiratif d’Elisabeth Papazian quand on voit comment elle a su faire naître autant de passion, d’engagement de détermination chez toute une jeunesse qui se responsabilise et choisi la scène pour prendre la parole. Faire prendre conscience à toute une jeunesse de sa valeur, de sa capacité à agir pour transformer leur vie et celle des autres est ce que qui m’apparaissait à chacune de mes rencontres avec le Théâtre Prémol en « itinérance ». Ce souffle de vie j’en suis sûr n’est pas prêt de s’éteindre avec ce nouvel élan que permet le nouveau Théâtre Prémol. Bonne continuation à vous tous. »  Rachid Ouramdane