Yannick Hugron

Yannick Hugron est danseur-interprète, pédagogue, assistant à la chorégraphie et costumier.
Il envisage son parcours d’artiste comme un questionnement en permanente mutation, enrichi par les diverses expériences et pensées qu’il traverse.

Sa préoccupation autour du métier d’interprète et sa fragile longévité l’amène à re-questionner les outils qui lui sont proposés, ainsi que sa place aujourd’hui dans le milieu chorégraphique.

Après une formation au Centre chorégraphique national de Montpellier et un cursus au Conservatoire national supérieur de danse de Lyon, Yannick Hugron intègre le Centre chorégraphique national de Grenoble auprès de Jean Claude Gallotta avec qui il travaille pendant plus de dix ans avant de transmettre, par la suite, son répertoire en France et à l’étranger.

En tant qu’interprète, il collabore ensuite avec notamment Alban Richard, Fabrice Lambert, Joanne Leighton, Mithkal Alzghair ou Mélanie Perrier.

Son expérience devient vite plurielle.

Il intervient ainsi au sein de nombreux programmes pédagogiques, co-fonde au Japon une plateforme de création franco-japonaise destinée à l’émergence d’artistes, assiste de nombreux projets chorégraphiques et réalise la mise en scène et la scénographie ( en collaboration avec la designer Stephanie Langard ) du récital du baryton Marc Mauillon.

Ses collaborations artistiques l’ont aussi amené vers une recherche et un développement autour de la composition instantanée avec Katell Hartereau et Leonard Rainis ainsi qu‘un glissement vers des pratiques somatiques.

Récemment, sa rencontre avec Alexandra Bertaut le conduit à la conception et réalisation scénographie – costumes du projet chêne centenaire de Marion Carriau et Magda Kachouche.

Depuis le 1er janvier 2023, Yannick Hugron a pris la direction du Centre chorégraphique national de Grenoble, en tandem avec la chorégraphe Aina Alegre.

 

© Philippe Lebhar