TORDRE

Conception et chorégraphie Rachid Ouramdane

Il y a le « show » et il y a les coulisses. La lumière des spotlights et la pénombre autour. La face A et la face B. Il y a les mouvements qu’un danseur exécute et il y a ceux qui le fondent. TORDRE s’ouvre malicieusement sur la musique de Funny Girl, le film musical américain de William Wyler. Deux danseuses déboulent sur le plateau. Avec elles on sourit des grands archétypes du corps glorieux tel que Broadway l’a fantasmé. Pour mieux tordre, ensuite, la référence et pénétrer dans une autre histoire du corps, plus intime, plus fragile. C’est l’histoire de Lora Juodkaite et Annie Hanauer, deux interprètes qui accompagnent depuis plusieurs années le travail Rachid Ouramdane. Avec ce double portrait, Rachid Ouramdane sonde l’endroit ténu où le mouvement oscille entre poétique et témoignage. Il poursuit ici un registre documentaire qui a popularisé sa signature à l’international : celui de la révélation pudique et de la mise en scène patiente et délicate de la confidence. Atmosphère enveloppante et hypnotique, qualité d’écoute et de contemplation… 

Ève Beauvallet

« TORDRE est est une pièce de danse fascinante… Des douces rondes enfantines aux tourbillons du derviche, les danseuses de Rachid Ouramdane nous embarquent dans un voyage entêtant. »
Télérama, Emmanuelle Bouchez, 2016

« Rachid Ouramdane signe sa plus belle pièce depuis Loin, un duo étourdissant porté par Lora Juodkaité et Annie Hanauer. Une économie de moyens au service du mouvement jusqu’à l’épuisement. »
Les Inrocks, Philippe Noisette, 2016

« Rachid Ouramdane ne cesse d’aller plus loin dans sa recherche, de pièce en pièce. Double portait, poème sur le manque et la séparation, oeuvre de délicatesse, épure retournant le regard sur lui-même, TORDRE est une oeuvre qui reste simple, une pièce qui convoque le regard là où il devient libre, là où il fait place à l’autre chose.. »
Inferno Magazine, Mari-Mai Corbel , 2014

« Rachid Ouramdane a puisé dans le vécu de ses interprètes pour développer un langage chorégraphique sur le fil de l’émotion. Sauts, étirement, extension. Un précis de virtuosité comme une pulsion vitale. »
Les Inrocks, Philippe Noisette, 2014

Pour aller plus loin

→ Entretien avec Rachid Ouramdane

Un sentiment d’épure
Philippe Noisette, Les Inrock, 2016

Danse à deux
Emmanuelle Bouchez, Télérama, 2016

TORDRE à la Biennale de Lyon, entretien 
Gérard Mayen, Danser Canal Historique, 2016

A Choreographer’s Head-Spinning Turns as Self-Revelation
Philippe Noisette, Scène Web, 2016

Deux danseuses libres
Mari-Mai Corbel, Inferno Magazine, 2014

TORDRE de Rachid Ouramdane
Gérard Mayen, Danser Canal Historique, 2014

Conception et chorégraphie Rachid Ouramdane
Avec Annie Hanauer & Lora Juodkaite
Lumières Stéphane Graillot
Décors Sylvain Giraudeau

Production déléguée CCN2-Centre chorégraphique national de Grenoble — Direction Yoann Bourgeois et Rachid Ouramdane
Coproduction L’A./Rachid Ouramdane, Bonlieu – Scène nationale d’Annecy, la Bâtie – Festival de Genève dans le cadre du projet PACT bénéficiaire du FEDER avec le programme INTERREG IV A France-Suisse
Avec le soutien du Musée de la danse, Centre chorégraphique national de Rennes et Bretagne.
Pièce créée avec le soutien du Ministère de la culture et de la communication / DRAC Île-de-France dans le cadre de l’aide à la compagnie conventionnée et de la Région Île-de-France au titre de la permanence artistique.